Inscription à la lettre





Les derniers commentaires

Inscription à la newsletter


Inscription à la newsletter
Accueil | Envoyer | Imprimer | Texte + | Texte -
Voyage à Tatihou

La journée du Jeudi

Le temps se lève ........



La journée du Jeudi
Jeudi 26 février 09 à 17h30.
Encore nous !
Dîner hier soir, charcuterie, spaghettis bolognaises, fruits, tarte citron


Réveil 7h45 en pleine forme avec les goélands
petit déjeuner : lait, céréales, jus de fruits, pain frais, beurre, confiture, fruits, chocolat, gâteaux

programme de la journée

je raconte la chasse au trésor d'hier
questionnaire Vauban, visite de la tour Vauban
expo faune et flore

déjeuner: oeufs durs mayonnaise, riz et steack sauce champignons, fromage blanc, salade de fruits

Après midi: repos dans les chambres, balade sur la côte nord de l'île, se repérer sur une carte IGN, rencontre avec Nicolas le biologiste avant la sortie sur l'estran sous le soleil (récolte d'animaux et végétaux qui seront exploités demain au laboratoire)
(photos dans la galerie )



--------------------------------------------------------------------------------


Tatihou est une île protégée, trois hectares aux limites du fort y ont été établis en réserve ornithologique. Sa gestion est confiée au Groupe ornithologique normand. D'avril à juillet, on peut y voir des oiseaux nicheurs : goélands argentés, bruns et marins, tadornes de Belon… Autour de l'île, les cormorans sont présents constamment et les eiders à duvet le sont en hiver. En été et à l'automne, sternes caugek et pierregarin labbes pêchent aux abords de l'île. De nombreux limicoles vivent sur l'estran. En hiver, d'autres espèces s'installent : bernaches, grèbes, petits pingouins, pipits maritimes… Plus de 150 espèces différentes au fil de l’année. A l’abri des murs du lazaret, trois types de jardins présentent, sur quatre hectares, la flore des bords de mer. Un jardin des découvertes ou "jardin des milieux" regroupe plusieurs centaines d'espèces du littoral, réparties selon leur milieu (dune, vase salée, rocher, landes, prairie). Le jardin maritime de trois hectares, est un lieu de promenade à l'abri des murs, qui est aussi ouvert sur le large. Les plantes endémiques de Manche Atlantique y dominent mais alternent avec certaines espèces horticoles. Dans le jardin d'acclimatation, des massifs et parterres présentent des espèces exotiques pourtant adaptées à la rigueur du climat marin.

Jeudi 26 Février 2009
Catherine Lelong